:

 

img168

Mme Yolande Vanackère Veuve Graye,

reçoit la Médaille de la Résistance,

et la Croix du Combattant volontaire,

en Mairie d'Halluin - Mai 1986.

(Photo DD 12163  n° Img 168)

 

 Mme Yolande Vanackère, veuve Graye, a hébergé des résistants durant la guerre 1939-1945. Durant la période d'occupation, au côté de son mari d'alors et au sein du réseau "Bordeaux-Loupiac", Julien Vandekerkhove, elle multiplia les actes d'héroïsme sans que jamais la peur ne l'effleure, est toujours aussi vaillante.

 

Il y a aussi cette histoire que Yolande n'oubliera jamais : cette lettre de dénonciation qu'elle a longtemps caché chez elle, derrière un compteur, pour échapper aux perquisitions avant de la confier à la Libération au comité d'épuration :

 

"C'est un postier de Tourcoing, M. Lucien Lamouche, qui l'a interceptée. Elle était adressée à la kommandatur et cela lui a paru suspect. Il l'a ouverte. On m'y accusait de cahcer des résistants. Je sais bien qui est à l'origine de cette lettre. A la libération, le comité n'a rien pu faire, la personne avait pris soin de ne pas l'écrire à la main"... confiait-elle en mai 1986, alors qu'elle recevait la Médaille de la Résistance et la Croix du Combattant Volontaire.

 

7/5/2012.

Commentaire : Daniel Delafosse