:

Population

BD9694

Pour le soutient de l'action du Général De Gaule,

référendum, 9138 halluinois halluinoises seront appelés a voter

Didier Bernard, 

NE.18/08/1958.BD9694

 

 ADOC 0026

HALLUIN

 ADOC 0025

EMPIRE FRANCAIS

 ADOC 0027 a

LEDEGHEM

 Après l'abdication de NAPOLEON 1er et son exil à l'île d'ELBE, les belligérants signèrent le 30 mai 1814 à PARIS un traité, assez favorable pour le Royaume de France qui garde ses frontières de 1792. Ils convinrent également de se réunir à VIENNE lors d'un congrès.

ADOC 0028

FONTAINEBLEAU, le 20 avril 1814

Adieu aux "Grognards" et départ pour l'Ile D'ELBE. 

AOC 0029

Le CONGRES de VIENNE du 18 sept. 1814 au 9 juin 1815. :.

 Toutes les Monarchies d'Europe s'y précipitent. Festivités, banquets et mondanités sont ponctués de disputes pour les conditions de paix, les territoires à récupérer et le contour des nouvelles frontières. En réalité les décisions importantes se prennent dans les coulisses en comité retreint.

L' Autriche,  la Grande Bretagne,  la Prusse et la Russie imposent leurs volontés au détriment de leurs alliés d'hier.

Une seule ombre au tableau : le retour de Napoléon 1 er.

ADOC 0030

Entre-temps NAPOLEON quitte l'ile D'ELBE le 20 mars 1815 pour reconquérir la France. 

 

 ADOC 0030 a

ADOC 0030 b 

Reconstitution de la bataille de Waterloo (18 juin 1815)

Le retour de l'Empereur  du 23 mars 1815 au 28 juin 1815, dit " des Cent-Jours" se termina par la défaite de Waterloo et NAPOLEON fut cette fois exilé définitivement sur l'ile de Sainte Hélène. Cet épisode remet en question le traité de Paris de 1814 et un nouveau traité est signé le 20 novembre 1815 , entérinant l'acte final du Congrès de VIENNE ( 18/9/1814 au 9/6/1815)   plus draconien pour la France qui voit ses frontières ramenées à celles de 1790 et perdre des régions de langue française telle que la BELGIQUE. 

 ADOC 0031 a

La France en 1811

ADOC 0031 b 

La France en 1815

C'est sur la base de ces traités et en vertu de l'art.10 du Code Civil que les personnes et leurs descendants ayant perdu la nationalité française suite à la modification des frontières pouvaient demander leur réintégration dans la nationalité française. 

 ADOC 0023 aaa

En 1908,un ressortissant belge demande la réintégration dans la nationalité française, suite à la séparation de la Belgique d'avec la France - traité de Paris 1814 & 1815 -

ADOC 0023 bb

Au verso de la demande, accord du Ministère de la Justice lui conférant la nationalité française. - art. 10 du Code Civil-

 

 ADOC 0024

Déclaration de résidence à Halluin .

* 01-04-2020

 

 

 

BD9678

NE.25/08/1956.BD9678

ARPH 2451

Bibliothèques des familles,maison Suys rue de l'abbé Bonpain

-de gauche à droite:Jacqueline Suys,un enfant en nourrice,Clara Suys-delahouse,? juin 1950-Photo ARPH:2451

AD 0167

Monsieur SUYS AD 0167

10374

RP 10374

 

 

 

 

 

Sous-catégories