:

Population

BD4753B

NE.24/07/2015.BD4753B

BD4749

 

BD4749

NE.01/06/2015.BD4749

BD4738

NE.BD4738

BD4736

NE.07/06/2015.BD4736

BD4735

NE.14/06/1996.BD4735

BD4734

VDN.06/10/2000.BD4734

 

Henri Vigier (1926 - 2016)

(Photo Mairie DD 27137  n° Img 240)

 

Henri Vigier nous a quittés...

 

Ancien président de l'Union Halluinoise Gymnastique Danse durant 26 ans, M. Henri Vigier est décédé à Roncq, le 1er Mars 2016, dans sa 90ème année.

Ses Funérailles se dérouleront le Vendredi 4 Mars 2016 à 10h45, en l'Eglise Saint-Hilaire Halluin (centre).

 

En 2011, lors des Noces de Diamant de M. et Mme Henri Vigier Degeselle, les journaux locaux avaient publié le parcours du couple, que nous relatons ci-dessous :

 

Henri Vigier est né le 9 septembre 1926 à Halluin. Courageux, il le fut après avoir perdu son père à l'âge de 7 ans et sa mère à 16 ans. Ayant travaillé chez Ford à Tourcoing comme électricien auto, durant quelques années, il décide en 1949, de s'installer comme artisan garagiste à Halluin. 

Native de Tourcoing, Marie-Paule Degeselle, son épouse, raconte leur rencontre : "Nous nous sommes rencontrés, une première fois à l'occasion d'une naissance, chez des amis communs à Halluin. Quinze jours après, au hasard d'une autre invitation, on s'est retrouvé. Nous avons fêté les rois et j'ai eu la fève, j'ai dû choisir un roi !"

Le hasard de la fève a bien fait les choses, car le couple ne s'est plus jamais quitté et s'est uni à Tourcoing le 6 Avril 1951.

Marie-Paule a commencé sa carrière de comptable aux Ets Pollet à Tourcoing, pour rejoindre ensuite l'entreprise familiale.

 

 

Tirage de la Quinzaine Commerciale Halluinoise, en 1970.

5e en partant de la gauche : Henri Vigier.

(Photo n° 405)

 

 

Encart Publicitaire en 1983.

(Photo DD 27131  n° Img 180) 

 

La Renault 4CV fut lancée en 1947.

(Photo DD 27140  n° P1040271)

 

Marie-Paule et Henri Vigier ont élevé cinq enfants, Christine, Annick, Jean-Noël, Françoise et Damien, qui ont engendré à leur tour vingt-cinq petits-enfants. 

"Dire que mon mari était fils unique ! C'est peut-être pour cela qu'il a désiré fonder une grande famille" confie Marie-Paule qui ajoute : "Notre plus grande réussite et notre bonheur, c'est notre famille !"

 

Henri prendra une retraite bien méritée en 1988, avec un léger pincement au coeur, mais seule consolation, il demeure toujours près de son garage dans le même quartier, rue Maurice Simono, qu'il dit bien aimer. 

 

60 ans plus tard, les époux Vigier-Degeselle poursuivent leur idylle.

(Photo NE DD 27136  n° Img 205)

 

En mai 2011, Marie-Paule et Henri Vigier ont célébré leurs noces de diamant entourés de leur famille et amis. La salle des mariages de la Mairie d'Halluin était comble pour cette cérémonie sous le signe de la bonne humeur à l'image du couple.

A l'assistance présente, c'est l'occasion de rappeler cette vie bien remplie aussi en ce qui concerne la vie associative, tous les deux étant dans l'association U.H Gym Danse et Marie-Paule navigue entre ses associations, en effectuant le travail de petit secrétariat à Familles de France, le Centre de soins, de la rue Gustave Desmettre et au presbytère.

 

En ce jour de fête, les récipiendaires sont entourés de la belle et grande famille, notamment trois des petites-filles du couple Clémence, Valentine et Constance qui témoignent de leur affection "Nos grands-parents sont un véritable modèle pour nous. Ils ont réussi à faire une grande famille très unie. Ils sont très présents, disponibles et toujours de bonne humeur. Nos réunions de famille sont toujours de formidables moments." 

 

 

 Henri Vigier Président de la Gymnastique

Halluinoise et Danse de 1969 à 1995.

(BD 4290)

 

La Gymnastique et la Famille Vigier...

 

Outre son activité professionnelle, M. Henri Vigier succède à M. Eugène Boudewyn à la présidence de l'UH Gymnastique en 1969.

En 1972, le Président d'honneur de l'Union Halluinoise M. Adolphe Dieryck fonde avec M. Henri Vigier le club des Amazones Halluinoises.

 

Les Amazones Halluinoises en 1973.

(Photo n° 3532)

 

600 Licenciés en 1995... Année du Centenaire.

 

Après 26 années de présidence au club halluinois de Gymnastique-Danse, Henri Vigier laisse la place au nouveau président M. Daniel Gadeyne, après avoir célébré les 100 ans de la Société Halluinoise de Gymnastique entourés des 588 licenciés du club : des mini-poussins d'à peine 2 ans aux plus anciens, encadrés par les 53 moniteurs et l'équipe du comité d'organisation.  

 

Gymnaste Halluinois en 1995.

(Photo Mairie DD 27134  n° Img 190) 

1er Drapeau de la Société de Gymnastique Halluinoise en 1896 (Archives ARPH).

(Photo DD 27144  n° P1020045) 

  

Photo du Centenaire de la grande famille des gymnaste halluinois, en 1995.

Au centre, de gauche à droite : Alexandre Faidherbe Maire d'Halluin,

Henri Vigier, Marc Bekaert et Charles Delaplace membres du Comité de la Gym.

(Photo VdN DD 27133  n° Img 189)

 

 

Gala du Centenaire de la Gymnastique Halluinoise, en 1995.

(Photo Mairie DD 27132  n° Img 184)

 

Tous ont célébré un siècle de sportivité dans une atmosphère familiale et chaleureuse. Rappelons que la Société de gymnastique halluinoise fut, en 1895, la première créée dans la Vallée de la Lys.

En récompense de son dévouement sportif, Jean-Luc Deroo Maire d'Halluin décerne à Henri Vigier le Mérite Associatif, en Janvier 2006, lors de la cérémonie des voeux de la Municipalité.

 

En 2011, Henri Vigier se confie ainsi : "J'ai fait des sacrifices pour la gym, pendant que mon épouse s'occupait des enfants. Ma fille Annick, qui est professeur de gymnastique assure toujours du bénévolat au sein de l'UH, elle est un bon relais. J'aime me balader dans mon petit jardin, lire et faire encore de petites bricoles, mais vraiment petites:".

Il revient aussi sur le drame qui a bouleversé leur vie, l'accident de gymnastique d'une jeune athlète de l'UH Gym de 18 ans, Hélène, qui restera paralysée à vie :

"C'est une énorme épreuve qui nous a marqués, nous ne cessons de penser à elle, à sa famille. Nous avons conservé de bonnes relations avec sa maman et malgré les soucis que nous avons pu avoir, cela a renforcé notre couple et notre attachement avec les parents d'Hélène."

 

Marie-Paule et Henri Vigier concluent par ces mots : "Le secret, c'est la famille". 

 

2012 : La rue Maurice Simono en direction de la rue de la Lys.

(A gauche, façace blanche : l'ancien bureau du garage Vigier).

(Photo DD 21869  n° P1080668)

 

 

 (Photo DD 27143  n° Img 292) 

 

Funérailles en l'Eglise Saint-Hilaire Halluin.

 

(Photo X DD 27156  n° Img 352)

 

(Photo X DD 27154  n° Img 353)

 

 

2/3/2016 - 4/3/2016

Commentaire et Photos : Presse - Mairie - ARPH - Daniel Delafosse 

 

Sous-catégories