:

industrie - Divers -

7024

L'ancienne usine Verhaeghe-Vandewynckèle, 202

rue de la lys appelée à devenir un dépôt de bus.

Derrière ce bâtiment on aperçoit la superbe éolienne

belge.-   

(photo no 7024)

AL-00345

De jeunes ouvriers de la Société Française de Caoutchouc travaillent la matière première en différentes dimensions. Au mur sont suspendus des modèles de courroies.

AL345

AL-00339

La société française de caoutchouc s'implante vers 1923 au n°1 route de Neuville. Elle a une activité importante et le lieu de leur manufacture sera bien connu des halluinois sous le nom: "le caoutchouc".

Sur cette photo on aperçoit un laminoir. Le caoutchouc est étiré pour différents usages: pneus de vélo, tuyaux d'incendie, courroies, canalisations etc...

AL339

 

 Tissav img623 1

 Vue aérienne de l'entreprise halluinoise Tissavel (au 1er plan),

située route de Linselles et Avenue Anatole France (Période 1975 - 1985).

(Photo ARPH DD 14391 n° Img 623)

 

Tissav 01123

En 1968 : Les nouveaux bâtiments de la Société Tissavel,

à l'emplacement de l'ancienne usine Dufour, route de Linselles, Halluin.

 (Photo ARPH  n° 1123)  

 

Tissav p1100148

Depuis 1997, installation de Francodim (Ameublement) - en Décembre 2012.

(Photo DD 14404  n° p1100148)) 

 

 Tissavel - Halluin :

Historique (1953 - 1996)... 2012.


Au mois de mai 1953, la société Tissavel démarre sa production avec 8 métiers à tisser. Cette activité se fait dans des bâtiments loués dans une usine désaffectée appelée "Usine du caoutchouc", située route de Neuville. La société est présidée par M. Gustave Tyberghein et dirigée par M. Georges Pouille.   

 

Tissav 7507

En 1953 : Premiers locaux de la Société Tissavel

au lieu dit "Le caoutchouc" situé route de Neuville.

(Photo ARPH  n° 7507)

 

A cette époque Tissavel est spécialisée dans la fabrication de velours "peluche  Teddy Bear" appellation américaine qui veut dire ours en peluche. Il s'agit d'un velours à base de laine et de coton. Les pièces sont lavées pour enlever le suint de la laine, puis brossées pour redresser et allonger le poil, et ensuite tondues pour régulariser la hauteur du poil.  

 

Tissav 7506

En 1953 Quai de chargement des marchandises

au lieu dit "Le caoutchouc" situé route de Neuville. 

(Photo ARPH  n° 7506)  

 

En 1957, pour faire face au développement, les locaux de l'ancien tissage de toile Wallaert sont achetés, et le matériel y est transféré.   

 

Tissav JM 672

 Ancienne entrée de la Société Tissavel qui a racheté en 1957,

les locaux de la société Wallaert, Route de Linselles, Halluin.

(Photo JM 672)

 

Tissav p1060192

Au même endroit, en Juin 2012 : Espace vert,

 dédié à la SNCF, à l'emplacement de l'ancienne passerelle,

 de la gare d'Halluin... et Francodim succédant à Tissavel..

(Photo DD 13690 n° p1060192) 

 

1958 est une année charnière, puisqu'on assiste à des choix qui vont marquer l'orientation de la société :

- la séparation définitive avec la Société Tyberghein de Menin (B), les deux affaires sont autonomes et concurrentes.

- la création d'un département ameublement "Douvel" avec mise au point de produits spécifiques à ce marché : moquette, carpette et revêtement de sièges.

- la création d'un service export sous la responsabilité d'André Delrue. 

En 1960, Tissavel emploie 143 personnes et produit 370.000mètres de tissus. La société commence à créer ses premières imitations fourrures. Tissavel sort une imitation vison "Atlas" avec des fibres peu inflammables...

Pour rendre le tissu plus sûr, on imagine un système "pare-feu" en mélangeant les fibres inflammables à d'autres qui ne le sont pas. Ainsi cette imitation de fourrure est autorisée à être exportée vers les pays anglo-saxons. Ces produits nécessitent des astuces techniques résolues par les capacités d'un bureau d'étude. Ce département comprend des dessinateurs, un laboration d'impression et un atelier de construction de matériel et d'entretien, car des machines sont conçues et réalisées pour la fabrication de ces produits. 

 

Tssav img624 1 

(Photo ARPH DD 14392 n° Img 624)

 

La copie de vison qui fait la renommée de Tissavel dans le monde entier s'appelle "Zarin". Elle sort en 1968. Fin 1980, 8.500.000 mètres ont été produits !

 En 1968, pour s'agrandir Tissavel achète les locaux mitoyens de l'ancienne usine Dufour, et y construit des bâtiments industriels et des bureaux. 

 

Tissav img584 1

En Juillet 1964 : Devant les anciens courts en terre battue,

 du Tennis Club Halluinois, route de Linselles,

on aperçoit l'habitation qui disparaîtra, en 1968,

avec la construction des nouveaux Ets Tissavel.

(Photo DD 8548 n° Img. 584) 

 

Ceci amène l'entreprise, qui emploie 400 personnes environ en 1970, à s'adjoindre un département teinture et à construire une nouvelle unité de production sur la zone industrielle de Neuville-en-Ferrain, au début des années 1970.

En 1975, une filature "Pelfil"  est construite à Mouscron (Belgique). Tissavel est à son apogée à la fin des années 70, avec un effectif réparti en trois équipes, avec une production de 2.400.000 mètres pour l'année 1979. 

Les principaux clients sont étrangers, 80 %  de la production est exportée vers la Belgique, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Pologne, le Canada, et surtout 3 pays importateurs : l'Angleterre, les U.S.A. et la Russie.  

 Tissav p1100147

Sur l'ancien emplacement de l'usine Dufour, les bâtiments

construits par les Ets Tissavel - (Francodim en Décembre 2012).

(Photo DD 14406  n° p1100147)

 

Mais des difficultés sur certains marchés surgissent au début des années 1980. Notamment la Russie, qui représente 30 % des exportations, exige des conditions commerciales inacceptables. Une réduction des effectifs est mise en place. En 1983, on passe à 2 équipes, on réduit la durée hebdomadaire du travail. Malgré ces restructurations et un afflux de commandes américaines, les années suivantes sont noires. 

 

Tissav p1100151

Anciens Ets Tissavel, route de Linselles, Halluin,

en Décembre 2012 : Francodim (Ameublement).

(Photo DD 14409  n° p1100151) 

 

Néanmoins, sous l'impulsion de M. Georges Pouille, toujours à la recherche du progrès technique, Tissavel devient un leader mondial de l'imitation de fourrure tissée. Ce chef d'entreprise, dynamique, pilote lui-même l'avion privé de l'usine. Il emmène ainsi ses collaborateurs, pour démarcher de nouveaux clients, ou pour participer à des salons professionnels comme celui de Milan. 

 

Tissav p1100146

En Décembre 2012 : les bâtiments construits par Tissavel...

et achetés, depuis 1997, par l'entreprise Francodim.

(Photo DD 14407  n° p1100146)

 

Cette période faste profite également au personnel, dont les rémunérations sont très largement supérieures à celles des autres entreprises textiles de Roubaix-Tourcoing-Vallée de la Lys. Cette ambiance favorable est entretenue par des voyages. Chaque membre du personnel, accompagné d'une personne de son choix, bénéfice d'un voyage pour 10 années d'ancienneté. 

Cette ambiance favorable est entretenue par des voyages. Chaque membre du personnel, accompagné d'une personne de son choix, bénéficie d'un voyage pour 10 années d'ancienneté. Chacun se souvient de ces voyages. Le premier se déroule en 1963, par autocar, en Bretagne, en passant par Paris et les châteaux de la Loire.

 Celui de 1968, aux Baléares, celui de 1973 en Tunisie. Enfin le dernier, le plus grandiose, celui de 1978 qui fait partir 250 personnes vers 3 destinations : le Club Méditerranée au Maroc pour ceux qui ont 20 à 25 ans de présence dans l'entreprise. la Tunisie pour ceux qui ont entre 10 et 20 ans de présence, et les Baléares pour 10 années de travail. 

 

Tissav 01127

Equipe de Football Corpo des Ets Tissavel Halluin. 

(Photo  n° 1127) 

 

Des équipes sportives sont créées. Des tournois de football voient s'affronter les équipes des différents services. Même les femmes forment une équipe ! L'équipe masculine officielle des Ets Tissavel participe au championnat corporatif de l'E.P.I. En 1977-1978, à sa septième participation, l'équipe remporte le titre en 1ère division. 

 

Tissav AD 0087

L'équipe féminine de foot Tissavel.

(photo AD 0087) 

 

Tissav 01124

Equipes de Football Corpo des Ets Tissavel Halluin.

 (Photo  n° 1124)

 

Tissav 01125

Equipes de Football Corpo des Ets Tissavel Halluin.

(Photo  n° 1125)

 

D'un point de vue anecdotique, on se rappelle de la participation d'un groupe d'une cinquantaine de membres du personnel, aux Allumoirs et au Carnaval de Menin (B). Les participants étaient déguisés en hommes préhistoriques, grâce à la fourrure "maison". 

 Tissav img635 1

(Photo ARPH DD 14393 n° Img 635)

 

En janvier 1989, M. Matéo Fabra reprend Tissavel. Une diversification de la fabrication (création de la fourrure couleur) ouvre de nouveaux marchés, en fonction des modes, mais aussi de la conjoncture économique et politique des pays acheteurs. La fausse fourrure est très utilisée dans le domaine de l'habillement : haute couture, prêt à porter, accessoires (toques, écharpes), les jouets en peluche (la marque française Nounours est cliente de l'entreprise), l'ameublement et la bagagerie. Et même un tissu double paroi  vient remplacer l'armature en bois des bateaux gonflables de type Zodiac.

Ceci n'empêche pas une nouvelle vague de licenciements en 1994 : 150 personnes travaillent encore sur les sites de Neuville et d'Halluin, et une cinquantaine à la filature de Mouscron.

 

En 1997... Installation de Francodim.

 

Fin 1996, Tissavel quitte définitivement Halluin pour se regrouper sur Neuville-en-Ferrain.  En 1997, l'entreprise Francodim (Ameublement - Décoration) rachète le site. En 2012, elle emploie (avec le département logistique) une vingtaine de personnes.

 

Tissav p1100144

 Entrée de l'entreprise Francodim (Ameublement) - Décembre 2012.

(On aperçoit les deux éoliennes construites chez Galloo Menin (B).

(Photo DD 14405  n° p1100144)

 

Tissav p1100145

En Décembre 2012 : Entreprise Francodim, route de Linselles, Halluin,

 (anciens bâtiments Wallaert puis Tissavel).

(Photo DD 14401  n° p1100145)  

 

Tissav p1100154 

En Décembre 2012 :  Route de Linselles, Halluin.

A droite : Entreprise Francodim (anciens Ets Tissavel).

A gauche au 1er plan : Nouvelles habitations à l'emplacement

des anciens courts du Tennis Club Halluinois.

(Photo DD 14408  n° p1100154)

 

Voir aussi, cliquez ci-dessous :

Tissavel-Francodim : Fin de la Démolition 2/2 (Février 2018).

Ets Wallaert - Tissavel - Francodim... Disparus ! (Fin Démolition 1/2 - 2018)

Ets Wallaert Frères (Historique 1895 - 1956 / 2012). 

 

21/12/2012 - 5/2/2018

Commentaire et Photos : ARPH - Presse - Daniel Delafosse 

7511

Le Comptoir Tuilier du Nord , dit "la tuilerie " :

le personnel en stage à Watten en 1948.-

  (photo 7011 )

7512

La loco "Baldwin" juin 1927 : Qui ne se souvient pas du célèbre

"Klute-put" aujourd'hui lieu de loisirs et de détentes,

mais qui était à l'origine un grand réservoir d'argile utilisé

des années durant pour produire les tuiles dans l'entreprise

fondée en 1860 par M.DEBAYSER. Cette locomotive

BALDWIN tractait un petit train à voie étroite pour transporter

l'argile extraite vers l'usine de production.-   (photo 7012 )

7012 b

(photo 7012 b)

Commentaires facebook du 10 juillet 2017  :

Jean DEKEERSCHIETER : Haluin 1930 mon père Gaston Dekeerschieter en tant que loco conducteur approvisionnement d'argile pour l'usine de tuiles

Sonia DidierMijn vader heeft daar gewerkt

Mon père a travaillé là-bas.

 

 

03496

Machine fabriquée par les Ets BENOOT OUTRICKE à

MENIN  HALLUIn dans un musée. Voir également

photo 00766 et 3497.-   ( photo 3496 )

mairie 00015

Le personnel décoré de la Tuilerie.- (photo Mairie 15 )