Voitures officielles du 50e Festival - Mai 1997.

(Photo DD 28015  n° Img 471)

 

50e Festival de Cannes- Mai 1997 :

Ouverture avec Luc Besson et Bruce Willis !

 

Au Festival du cinéma le plus prestigieux au monde, les films commerciaux et les films d'auteurs sont réunis chaque année

pour satisfaire le grand public et les cinéphiles plus avertis ; c'est assurément la grande fête du septième art !

 

Affiche du film de Luc Besson sorti en Mai 1997.

(Photo X DD 28016  n° Img 472)

 

img477 

Bruce Willis dans "Le Cinquième élément".

(Photo X DD 28021  n° Img 477)

 

Le film du réalisateur Luc Besson"Le Cinquième élément" eut l'honneur d'ouvrir, hors compétition, le 50ème Festival de Cannes, le 7 Mai 1997, en présence notamment de l'actrice Milla Jovovich, des acteurs Bruce Willis, Chris Tucker et du compositeur de la musique du film Eric Serra.

 

Ouverture du 50e Festival : La célèbre Montée des 24 Marches que je gravis dans quelques minutes,

devant la Garde Républicaine, fait exceptionnel pour l'événement - 7 Mai 1997.

(Photo DD 28020  n° Img 476)

 

img473

L'arrivée de l'Equipe du film présenté en ouverture "Le Cinquième élément",

Au centre de la photo : le cinéaste Luc Besson et son compositeur fétiche Eric Serra...

(Photo DD 28017  n° Img 473)  

 img474

... et de l'acteur américain Bruce Willis accompagné de son épouse l'actrice Demi Moore (de dos)...

devant l'objectif de l'Halluinois Daniel Delafosse.

(Photo DD 28018  n° Img 474)

 

En 1998, le film remporta trois"César" dont celui de meilleur réalisateur pour Luc Besson.

Fin 2014, "Le Cinquième élément" est le quatrième plus grand succès d'un long métrage français à l'étranger, toutes langues de tournage prises en compte.

 

Dédicace de Luc Besson en 1998.

(Photo X DD 28022  n° Img 478)

 

 img480

 Arrivée au Palais des Festivals d'Isabelle Adjani

Présidente du Jury lors de la clôture le 18 Mai 1997.

(Photo DD 28025  n° Img 480)

 

img481

Catherine Deneuve salue le public cannois,

en haut des Marches, lors de la journée de clôture du 18 Mai 1997.

(Photo DD 28026  n° Img 481)

 

Lors de la cérémonie de clôture du 50ème Festival, Isabelle Adjani, présidente du jury, a préféré récompenser l'audace et l'exigence plutôt que les logiques commerciales.

Catherine Deneuve a donc remis une double Palme d'or à l'Iranien Abbas Kiarostami pour"Le Goût de la cerise", ex aequo avec le Japonais Shohei Imamura pour"l'Anguille".

Pour l'anecdote, le cinéaste récompensé Abbas Kiarostami a scandalisé les autorités iraniennes pour s'être laissé embrasser par une femme en public, Catherine Deneuve. 

 

img475

En haut des Marches, lors de la représentation d'un film en compétition officielle

durant le 50e Festival de Cannes - Mai 1997.

(Photo DD 28019  n° Img 475) 

 

A l'occasion du Cinquantenaire du Festival, une Palme des Palmes

est décernée au cinéaste suédois Ingmar Bergman

par tous les lauréats de la Palme d'or présents à Cannes.

Sa fille, Linn Ullmann vient chercher le prix qui lui est remis par sa mère, l'actrice Liv Ullmann.

 

Ce 18 Mai 1997, à la clôture du Festival, Jean-Claude Brialy

accompagne l'actrice et réalisatrice norvégienne Liv Ullmann,

compagne et actrice principale des films d'Ingmar Bergman. 

(Photo DD 28027 n° Img 482) 

 

L'arrivée du mannequin Kate Moss et de l'acteur Johnny Depp (futur Pirate des Caraïbes).

pour le dîner de gala de la clôture du 50e Festival de Cannes le 18 Mai 1997.

(Photo DD 28024  n° Img 479) 

Pour le 50e Festival, fait exceptionnel... La Garde Républicaine à cheval ! -  18 Mai 1997.

(Photo DD 28108  n° Img  493)

 

Décès d'un Grand Réalisateur du Cinéma...

l'Iranien Abbas Kiarostami - Juillet 2016.

Remise de la Palme d'Or du 50e Festival de Cannes

au réalisateur iranien Abbas Kiarostami - Mai 1997.

(Photo X DD 28014  n° Img 470)

 

Le réalisateur iranien Abbas Kiarostami est décédé à Paris, le 4 Juillet 2016, à l'âge de 86 ans.

Il était reconnu comme l'un des plus grands réalisateurs mondiaux, remportant la Palme d'Or du Festival de Cannes en 1997 pour "Le Goût de la cerise ", film qui aborde le tabou du suicide, interdit par le Coran.

Le cinéaste a remporté des prix dans les plus grands festivals mondiaux qui lui ont rapporté une notoriété allant de l'Europe aux Etats Unis et au Japon.

En 1999, avec "Le vent nous emportera" sur la dignité dans le travail et l'égalité hommes-femmes, il remporte le Lion d'argent à la Mostra de Venise. 

 

affiche le got

Affiche du film "Le goût de la cerise" 

récompensé par la Palme d'Or à Cannes en 1997.

(Photo X DD 28023  n° leg) 

 

Voir aussi... cliquez ci-dessous : 

Regard d'un Halluinois sur le 50ème Festival de Cannes 2/3 (Mai 1997 - 2017).  

13/7/2016

Commentaire et Photos : Presse - Daniel Delafosse